CSI: Un généraliste prend les rênes du DPC

Publié le 16/01/2013

C’est le Pr Serge Gilberg, généraliste à Paris, qui présidera la toute nouvelle section généraliste de la Commission scientifique indépendante (CSI) qui doit participer à la mise en place du Développement professionnel continu (DPC). La liste de ces 40 membres titulaires avait été dévoilée un peu plus tôt dans la semaine.

Après avoir bataillé pendant de longs mois, le Collège de la Médecine Générale a finalement obtenu gain de cause. Contrairement à ce que prévoyait la première mouture des textes de DPC, la commission sera donc divisée en deux sections de 17 membres chacune. La première sera composée de représentants du Collège de la médecine générale, tandis que l’autre regroupera des représentants des autres spécialités. « C’est une avancée pour la discipline, la profession et le Collège de la médecine Générale qui s’est battu pour que les textes changent », insiste le nouveau président de la section généraliste de la CSI. Maintenant installée, quelle sera la prochaine étape pour la CSI ? « Nous allons aider à finaliser les critères d’agréments des organismes de formation, et rendre notre avis sur les orientations nationales qui nous ont été proposées», programme celui qui est aussi directeur du département médecine générale de l’Université Paris Descartes.


Source : legeneraliste.fr