CROI 2010 : les petits pas de la recherche contre le Sida  Abonné

Publié le 19/03/2010
La Conférence sur les Rétrovirus et Infections Opportunistes (CROI) est l’occasion de présenter les résultats des dernières études sur le VIH et les infections associées, pour le quart d’entre elles provenant du “Sud“ et d’excellente qualité. Rapport d’étape, à San Francisco*.

Au chapitre des antiviraux, un certaines nouveautés sont relevées par le Pr Jean-Michel Molina (Hôpital Saint-Louis, Paris), président de l’Action coordonnée ANRS** “essais thérapeutiques du VIH“. Tout d’abord un inhibiteur de l'assemblage de la capside ; puis une molécule appartenant aux inhibiteurs de CCR5, dotée grâce à un mécanisme d'action un peu différent de propriétés anti-inflammatoires ; ou un nouvel anti-CCR5, qui serait aussi anti-CCR2, aux résultats décevants dans un premier essai versus placebo sur des sujets en échec d'une thérapeutique antérieure.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte