Crise: les Français moins souvent chez le médecin

Publié le 02/01/2012

Un nouveau sondage vient -après plusieurs enquêtes ces derniers mois- indiquer que les assurés ne serrent la ceinture aussi pour leurs dépenses de santé. Près de deux Français sur dix (19%) affirment avoir réduit ces derniers temps ces dépenses, faute de moyens, selon un sondage Obea/Infraforces pour le numéro de Santé Magazine à paraître le 6 janvier. Dans le détail, 6% des Français déclarent avoir baissé "nettement" ces dépenses, et 13% "un peu". Parmi les Français ayant réduit leurs dépenses de santé, 74% disent consulter moins souvent, 74% choisissent des médecins conventionnés, 69% réduisent leur consommation de médicaments, 43% achètent leurs médicaments dans des pharmacies moins chères, 42% renoncent à des soins dentaires, 30% renoncent à des soins d'ophtalmologie et 28% ne pratiquent pas les examens prescrits. Pourtant, 93% des répondants affirment avoir une mutuelle santé, souligne le sondage.

Enquête réalisée par téléphone du 25 au 29 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 1.037 personnes habitant la France métropolitaine, âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Source : legeneraliste.fr