Diabète

« Créer du symptôme »  Abonné

Publié le 13/02/2015

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Aujourd’hui, le médecin doit partager l’idée avec la personne diabétique que « les difficultés à suivre les traitements (DAST) sont normales, explique le Pr Agnès Hartemann (service de Diabétologie, GH Pitié-Salpêtrière, Paris). Cet acronyme a supplanté celui de compliance et sa connotation morale ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte