Sémiologie

Covid-19, le casse-tête du diagnostic Abonné

Publié le 28/05/2020
Covid-19, le casse-tête du diagnostic

cov
okfoto - Mopic /stock.adobe.com

Face à la multitude de symptômes extrapulmonaires attribués à tort ou à raison au SARS-CoV-2, le diagnotic de la maladie peut parfois être une gageure. Alors que le mot d’ordre est au repérage large de tous les cas, l’enjeu est de ne pas passer à côté de formes atypiques sans pour autant attribuer tout symptôme au Covid-19. En soins primaires, peu de symptômes atypiques semblent finalement être très contributifs à eux seuls.

Le temps est loin où la classique triade « fièvre, toux, dyspnée » 
était considérée comme l’alpha et l’oméga des signes cliniques devant faire suspecter une infection à SARS-CoV-2. Manifestations ORL, digestives, dermato, cardio ou encore neurologiques : au fil des semaines et des publications, les signes extra-respiratoires potentiellement évocateurs de Covid-19 se sont multipliés. Mais tous n’ont pas le même intérêt diagnostique ni la même valeur pronostique, et pour certains le lien avec le coronavirus reste discuté. L’anosmie, un symptôme inattendu mais fréquent En France, les…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte