Coup d’envoi d’ «Octobre rose 2013» pour relancer le dépistance du cancer du sein

Publié le 27/09/2013

Les autorités sanitaires ont donné vendredi le coup d'envoi à «Octobre rose 2013», une nouvelle campagne de mobilisation en faveur du dépistage organisé du cancer du sein, alors qu'une femme sur trois âgées de 50 à 74 ans ne se fait pas dépister régulièrement. Neuf ans après la mise en place d'un programme de dépistage organisé, l'INCa, partie prenante dans cette opération avec le ministère de la Santé, rappelle qu'une femme sur huit sera concernée au cours de sa vie par ce cancer qui «détecté à un stade précoce, peut être guéri dans plus de 90% des cas». Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme, avec 48 800 nouveaux cas en 2012 et la première cause de décès par cancer, avec 11 886 décès l'an dernier. La nouvelle campagne d'information intervient alors qu'une polémique subsiste autour de l'intérêt du dépistage et plus spécialement du risque de surdiagnostic et de sur-traitement de petites tumeurs qui n'auraient jamais été dangereuses.


Source : legeneraliste.fr