Coup de coeur  Abonné

Publié le 29/03/2013

Dans un dispositif scénique surprenant, le metteur en scène canadien Robert Lepage, grand maître de l’opéra, oppose ici Las Vegas à Bagdad. La guerre fait rage entre l’emblématique capitale du jeu, symbole de la décadence occidentale, et une cité « bombardée par l’administration Bush au nom de la promotion de la démocratie ». Jeux de miroirs, double fonds, lumières noires, filins invisibles, tout ici pique la curiosité.

« Jeux de cartes 1 : pique », Ateliers Berthier, Paris XVII. Tél. : 01 44 85 40 00
B.V.

Source : Le Généraliste: 2638