Cortisone, testostérone, EPO : les aveux d’Armstrong en vidéo

Publié le 18/01/2013

«Mon cocktail c'était l'EPO, les transfusions et la testostérone» : Lance Armstrong a avoué pour la première fois en public avoir pris des produits dopants durant sa carrière cycliste, après plus de dix ans de farouches dénégations, lors d'une émission de télévision diffusée jeudi aux Etats-Unis (voir la vidéo). Le célèbre cycliste a indiqué qu'il lui aurait été impossible de remporter sept Tours de France consécutifs (1999-2005) sans se doper.A une question de l'animatrice, il a reconnu avoir procédé à des transfusions sanguines, et avoir pris de la testostérone, de la cortisone et des hormones de croissances : «Au début de ma carrière il y avait de la cortisone et ensuite la génération de l'EPO a commencé (...) dans les années 90», a-t-il dit.


Source : legeneraliste.fr