Coronavirus MERS : nombreuses similarités avec le SRAS

Publié le 20/06/2013

Le nouveau coronavirus MERS apparu en 2012 en Arabie Saoudite présentent de nombreuses similitudes avec le SRAS confirme des chercheurs. "L'hétérogénéité apparente dans la transmission alors que plusieurs personnes infectées n'ont pas transmis le virus du MERS et qu'un seul malade a infecté sept personnes, rappelle le SRAS", relèvent les auteurs d’une étude menée dans des hôpitaux saoudiens et publiée aux Etats-Unis. Notant de nombreuses similarités entre ces deux agents pathogènes, les chercheurs soulignent que les symptômes du MERS sont similaire à ceux du SRAS : les personnes infectées commencent par avoir un peu de fièvre et une toux bénigne pouvant subsister plusieurs jours avant de se développer en pneumonie.Comme dans le cas du SRAS, certains malades ont aussi des symptômes gastro-intestinaux. Et comme avec le SRAS encore, l'incubation moyenne du MERS est de quatre jours avec 95% des personnes infectées développant des symptômes dans les dix jours, précisent les chercheurs. Leur étude insiste aussi sur la forte contagiosité du Mers qui représente donc un risque important en milieu hospitalier et sur une forte mortalité : sur les 23 cas étudiés en avril dans quatre centres hospitaliers par une équipe internationale de chercheurs, 15 malades sont décédés, soit une mortalité de 65%.


Source : legeneraliste.fr