Allergologie

Contrôler l'asthme : un défi pour le médecin et le patient  Abonné

Publié le 07/05/2009
Le contrôle devient plus facileà atteindre avec les associations fixes que l’on peut proposer

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

« La modulation du traitement sur la sévérité de l'asthme connaît des limites. L'Anaes, en 2004, ou le GINA, en 2006, ont donc placé le contrôle de la maladie au centre des préoccupations, même si la sévérité de l'asthme détermine les orientations thérapeutiques initiales », explique le Pr Daniel Vervloet (Marseille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte