Contrats en Ehpad : Michèle Delaunay tend la main aux généralistes

Publié le 09/04/2013

Un mois après la décision du Conseil d’Etat qui a annulé certaines dispositions du contrat en Ehpad, la ministre déléguée aux Personnes Agées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, a à son tour expliqué qu’elle souhaitait rouvrir le dialogue avec les médecins généralistes intervenant en Ehpad. Présente mardi au 12e Congrès National de Professionnels de la Gériatrie organisé au Palais des Congrès à Paris, la ministre n’a évoqué que brièvement la question qui fache. « Je ne vois pas de raison de ne pas s’emparer d’outils qui établissent de bonnes relations entre les professionnels de santé », a-t-elle expliqué. Avant d’ajouter : « Par contre je sais que rien ne marche quand cela est imposé ». Invités par Michèle Delaunay à reprendre le dialogue, les syndicats de médecins généralistes intervenant en Ehpad se sont déclarés prêts à être reçus au ministère pour en discuter. Le Syndicat National des Généralistes Intervenant en Ehpad (SNGIE) et le Syndicat National de Gérontologie Clinique (SNGC), qui avaient déjà envoyé deux propositions de conventions en février dernier, étaient restés jusque-là sans réponse. Depuis, un troisième syndicat, à l’origine favorable à la signature du contrat, s’est rallié à leur cause. « Les médecins généralistes n’ont pas adhéré à ce contrat. Nous avons décidé de pas insister », a expliqué le Dr Bernard Oddos, président de la branche des médecins coordonnateurs en EHPAD de la CSMF (CSMF- SMC Ehpad).


Source : legeneraliste.fr