Contrats Ehpad : en attendant l’arbitrage du Conseil d’Etat  Abonné

Publié le 18/11/2011

Crédit photo : ©BSIP

Une coquille vide. Voilà comment on pourrait qualifier le contrat de coordination. Vidé de sa substance, le texte ne renvoie plus qu’à une série de modalités d’exercice déjà existantes sur le terrain. 22% des médecins généralistes auraient signé le contrat au premier semestre 2011, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Santé. C’est dire si le chemin à parcourir pour parvenir à la totalité des signatures est encore long. D’autant qu’un recours a été déposé en début d’année par le Conseil national de l’ordre des médecins auprès du Conseil d’Etat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte