Conflit entre l'ARS et les syndicats en Corse : un dépôt pétrolier bloqué

Publié le 25/05/2011

Le dépôt pétrolier de Lucciana en Haute-Corse est bloqué depuis mercredi matin par des militants du Syndicat des travailleurs corses (STC), en réaction à l'achoppement des négociations avec l'Agence régionale de la santé après deux semaines de conflit, a indiqué le STC. Depuis 05h du matin, des militants du STC bloquent l'accès du dépôt de la Marana, situé à Lucciana, à vingt kilomètres au sud de Bastia. « Nous lançons un message au gouvernement : la solution, ce n'est pas le conflit, c'est la négociation, et pour obtenir des négociations, nous sommes prêts à aller (...) jusqu'à la radicalisation de notre mouvement » a affirmé à l'AFP le secrétaire national du STC, Alain Mosconi. Un conflit oppose depuis deux semaines l'ARS et les syndicats, qui dénoncent le non-respect d'un protocole d'accord reposant sur neuf points qu'ils jugent essentiels pour l'élaboration du plan régional de santé. Parmi ces critères figure la réévaluation de 5 à 15 % du coefficient géographique, qui fixe les dotations budgétaires versées par l'État, afin de pallier les surcoûts liés à l'insularité. Le STC, FO, la CGT et la CFDT ont quitté la table des négociations lors des deux réunions organisées lundi et mardi à Ajaccio, jugeant insuffisants les renseignements fournis par l'ARS. Le STC appelle les élus de la Collectivité territoriale de Corse « à se saisir du problème » et « à s'associer aux négociations ». Le syndicat souhaite également la venue d'un représentant du ministère de la Santé. D'autres blocages sont prévus mercredi, notamment dans les ports de l'île, avant la journée de grève générale organisée jeudi.


Source : legeneraliste.fr