Condamné pour l’agression d’une rhumato, il se désiste en appel

Publié le 12/09/2012

Un homme condamné en première instance à trente ans de réclusion criminelle pour le meurtre en octobre 2002 d'une rhumatologue de Valenciennes, va se désister de son appel pour raisons de santé, a annoncé mardi son avocate. Mohamed Medjahed, 54 ans, avait été reconnu coupable du meurtre de Sophie Berkmans, une rhumatologue égorgée en octobre 2002 dans son cabinet à Valenciennes, et condamné en juin 2011 par la cour d'assises du Nord à trente ans de réclusion criminelle. Il avait été interpellé et mis en examen en avril 2008, après la découverte de bouts d'ongles, portant ses empreintes génétiques, dans les flaques de sang entourant la victime. Mohamed Medjahed a toujours nié les faits qui lui sont reprochés. Le procès en appel était prévu fin octobre.


Source : legeneraliste.fr