Compromis pour l’expérimentation de «maisons de naissance»

Publié le 30/10/2010

Finalement, les «maisons de naissance» verront bien le jour, mais dans un cadre réglementé. L’expérimentation de ces «maisons» qui permettront à des femmes présentant des grossesses sans risque d'accoucher dans un environnement moins médicalisé, aura lieu à partir du 1er septembre 2011. Mais Roselyne Bachelot a promis vendredi lors de l'examen du projet de financement de la Sécu 2011 que ce nouveau mode d’accouchement "naturel" réclamé par certaines femmes serait très encadré. Les maisons de naissance ne seront pas des établissements de santé classiques, elles auront des règles de fonctionnement et financement spécifiques. Mais les femmes y seront accouchées par la sage-femme qui les a suivies pendant leur grossesse et Roselyne Bachelot a précisé que les maisons de naissance seraient «attenantes» à une maternité. La ministre de la Santé est arrivé à un compromis sur le sujet, alors que les députés avaient dans un premier temps, sur proposition des élus PCF, supprimé l'expérimentation en commission, par crainte du flou et de possibles dérives sectaires.


Source : legeneraliste.fr