Autisme

Comment sortir de l’isolement Abonné

Publié le 27/03/2009
Comment sortir de l’isolement


©BURGER/PHANIE

Ces enfants diférents et cette pathologie mentale pas comme les autres seront sous les feux des projecteurs le 2 avril à l’occasion de la 2e Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Mobilisés pour l’ occcasion, les parents dénoncent le tout psychiatrique, alors que des solutions alternatives existent. Ainsi, l’association Léa pour Samy développe ses structures et pétitionne pour la reconnaissance de l’autisme. Le Généraliste a rencontré ces familles qui lancent également un appel aux médecins traitants.

Philippe est né en 1995. Trois ans après sa grande sœur. Aujourd’hui, le jeune ado qui fêtera ses quatorze ans le 31 mai prochain, communique de mieux en mieux. Par signes. Et verbalement, malgré encore de gros problèmes d’articulation. Mais sa compréhension du langage et des sons, s’est améliorée au point que désormais, Philippe maîtrise la lecture. « En hôpital de jour, un enfant avec un autisme accompagné d’une dysphasie aussi lourde, n’aurait jamais appris à lire. C’est bien la preuve que c’est possible, et sûrement aurions-nous eu des résultats plus importants si l’on avait su, et pu…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte