Si « Le Généraliste » était paru en 1910

Comment les Japonais arrachent les dents à la main !

Par
Publié le 06/07/2017
histoire

histoire

C'est avec ses doigts que le dentiste japonais arrache les dents, sans le secours d'aucun instrument. Il saisit adroitement la tête de son patient à l'angle maxilllaire, de manière que la bouche soit forcée de rester ouverte. Puis, plongeant le pouce et l'index de l'autre main dans la bouche de son malade, il arrache, quand le cas se présente, et dans l'espace d'une minute, cinq, six ou sept dents au patient, sans que celui-ci puisse fermer la bouche, même une seule fois.

Quelque incroyable que la chose puisse paraître, elle s'expliquerait tout naturellement quand on saura de quelle manière les dentistes japonais sont préparés à l'exercice de leur art. Sur une planche de bois tendre, sont creusés des trous et dans ces trous, on enfonce des chevilles; puis cette planche est posée par terre et l'apprenti dentiste doit alors, avec le pouce et l'index de la main droite, saisir et arracher les chevilles l'une après l'autre, sans que la planche soit ébranlée. Cet exercice recommence plusieurs fois avec des planches de sapin, des planches de chêne et, enfin, d'un bois plus dur ; et, chaque fois, les chevilles sont plus solidement enfoncées. Quand il triomphe de la dernière épreuve, il est mûr pour l'exercice de son art.

(La Gazette médicale de Paris, 1910)


Source : legeneraliste.fr