Polyarthrite rhumatoïde

Comedra® vise les comorbidités  Abonné

Publié le 06/05/2011
Le projet hospitalier de recherche clinique va évaluer l’intérêt d’une recherche systématique des comorbidités et l’auto-évaluation de la sévérité de la maladie en impliquant davantage les infirmières.

Le Pr Thierry Schaeverbeke (CHU de Bordeaux) a expliqué que la mortalité cardiovasculaire augmente surtout pendant les cinq premières années suivant le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde. Même tendance pour l’espérance de vie qui a tendance à reculer de 10 ans en cas de non prise en compte des comorbidités. D’où l’intérêt d’évaluer systématiquement les pathologies concomitantes dans le cadre d’une étude nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte