C’est arrivé le… 14 février 1559

Colombo décrit pour la première fois la circulation pulmonaire

Publié le 14/02/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Ami puis successeur d’André Vésale à l’université de Padoue, ce chirurgien et professeur d’anatomie décrit précisément le trajet du sang veineux du ventricule droit au poumon par l’artère pulmonaire gauche et son retour au ventricule gauche par les veines pulmonaires.

Ce proche de Michel-Ange se flattait d’avoir disséqué plus de mille corps humains durant les années où il occupa les chaires de chirurgie et d’anatomie de Padoue et de Pise. Il fut aussi le premier à décrire les systoles et les diastoles, mais attribuait au foie le rôle du cœur. Il revendiqua aussi la première description du clitoris qu’il appelait « amour ou douceur de Vénus »

Toutes ses considérations anatomiques ont été réunies dans un livre resté fameux, « De Re Anatomica libri XV » édité à Venise en 1559, car il était orné d’un frontispice gravé par Véronèse. On y voit l’auteur disséquer un cadavre humain devant ses élèves, parmi lesquels Andrea Cesalpino qui par la suite fut le premier à utiliser le terme de « circulation » sans établir néanmoins le lien entre le pouls et le flux sanguin. Realdo Colombo mourut cette même année 1559 à Padoue.


Source : legeneraliste.fr