« Collaboration »  Abonné

Publié le 09/09/2011

Au début des années trente, l’écrivain Stefan Zweig et le musicien Richard Strauss unissent leurs talents pour créer un opéra bouffe, « La femme silencieuse ». Pourront-ils vaincre l’hostilité du régime nazi ? Didier Sandre incarne Zweig, Michel Aumont Strauss, dans une pièce du britannique Ronald Harwood.

Théâtre des Variétés, Paris IIe. Tél. : 01.42.33.09.92
B.V.

Source : Le Généraliste: 2572