CMU, ACS : des millions non distribués aux bénéficiaires potentiels

Publié le 26/11/2012

En France, des milliards d'euros de prestations sociales réservées aux plus démunis ne sont pas réclamés. A moins de deux semaines de la conférence sur la pauvreté et l'exclusion des 10 et 11 décembre, un livre "L'envers de la fraude sociale" (La découverte), écrit par les chercheurs de l'Observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore), rattaché au CNRS fait le constat que le non-recours est bien plus massif que son pendant, la fraude sociale, estimée à 4 milliards d'euros par an. Chaque année, ce sont par exemple, 5,3 milliards d'euros de Revenu de solidarité active (RSA), 700 millions de couverture maladie universelle complémentaire (CMU C) ou 378 millions d'euros d'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS), qui, selon leurs estimations, ne sont pas versés à leurs ayants droit. En cause, un manque d'information, la complexité des dispositifs ou la honte ressentie.


Source : legeneraliste.fr