Cinq nouvelles mises en examen dans l’affaire Mediator

Publié le 19/02/2013

Cinq personnes ont été mises en examen dans l’affaire Mediator. Les juges d'instruction parisiens s'intéressent aux contrats qu'ont pu conclure directement ou indirectement Servier et d'anciens responsables sanitaires. Ils ont ainsi mis en examen entre le 12 et le 14 février deux anciens responsables de l'ANSM, Jean-Michel Alexandre et Eric Abadie, ainsi que le secrétaire général de Servier, Christian Bazantay et une ancienne salariée du laboratoire, Marlène May Garnier. Le premier a été président de la commission d’AMM de 1985 à 1993, puis directeur de l'évaluation des médicaments de 1993 à 2000 et président du comité des médicaments de l'Agence européenne du médicament de 1995 à 2000. Il est ensuite devenu consultant pour l'industrie pharmaceutique. Pour sa part, Eric Abadie a travaillé pendant huit ans au sein du syndicat national de l'industrie pharmaceutique (SNIP, aujourd’hui devenu le Leem). Il a ensuite travaillé à l'Agence du médicament à partir de 1994 et a été à partir de 2007 président du Comité d'évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne du médicament. Il a été mis en examen, ainsi que son épouse. Du côté de Servier, le secrétaire général du groupe Servier, Christian Bazantay, a aussi été mis en examen pour «complicité du délit de participation illégale d'un fonctionnaire à une entreprise précédemment contrôlée».

Outre ces mises en examen, le procès impliquant les laboratoires Servier devrait se dérouler au printemps.Et parallèlement se poursuit la procédure spéciale d’indemnisation des victimes.


Source : legeneraliste.fr