Faible poids de naissance

Chronique d'une maladie coronarienne programmée  Abonné

Publié le 01/10/2010
Le faible poids de naissance est associé à l'âge adulte à un risque accru de mortalité coronarienne ainsi qu'à d'autres facteurs de risque qui concourent au risque cardio-vasculaire : obésité, diabète de type 2, hypertension artérielle (HTA) Ce surrisque justifie chez l’enfant un suivi à long terme.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

L’étude épidémiologique britannique de l’équipe de David Barker (Southampton), à partir des données anthropométriques à la naissance concernant des adultes de la population générale nés au début du XX° siècle, est l’une des principales bases du concept de programmation précoce des maladies cardio-vasculaires de l'adulte. Actuellement des études sont en cours pour un suivi prospectif à long terme des enfants de faible poids de naissance issus des services de néonatalogie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte