Chirurgie : le tout ambulatoire n’est pas pour demain

Publié le 03/09/2014

Déception pour Marisol Touraine qui affichait, en avril, un objectif ambitieux pour la chirurgie ambulatoire. Une opération sur deux sans avoir recours à l’hospitalisation d’ici 2016 aurait en effet permis de réaliser 10 milliards d’économies. Or, un rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) et de l’Inspection générale des Affaires sociales (Igas) révélé par "Le Point" montre que ces objectifs ne pourront pas être atteints. Les experts plafonnent en effet le potentiel de développement de ce type de chirurgie à 64 % des séjours d’ici 2018. Loin des 80 % qu’espérait la ministre de la Santé.


Source : legeneraliste.fr