Chassang charge Legmann

Publié le 25/06/2012

Sous le titre assassin «l’art de plaire, l’art de tromper», le président de la CSMF consacre dans «Le Médecin de France» un éditorial très critique vis-à-vis des récentes propositions du président de l’Ordre sur la régulation des installations et l’encadrement du secteur 2. En substance, Michel Chassang juge ces propositions inutiles et opportunistes. «L’Ordre des médecins se précipite dans toutes les directions sans autre réflexion semble-t-il que de rechercher une exposition médiatique. Qu’il s’agisse de soutenir la coercition à l’installation pour les jeunes médecins, qu’il s’agisse de définir le tact et la mesure, ou qu’il s’agisse de la convention médicale, on ne concerte pas, on ne dialogue pas. On communique. Réfléchit-on seulement ?», assène le président de la Conf’, qui conclut son éditorial en appelant le Dr Michel Legmann a recentrer le rôle et les interventions de l’Ordre sur la déontologie.


Source : legeneraliste.fr