Chaque voix compte !  Abonné

Publié le 04/06/2010

« Médecine de proximité », la mission confiée à Elisabeth Hubert par le Président de la République mérite une attention vigilante. Car, à terme, ses conclusions pourraient modifier les conditions d’exercice du médecin généraliste et, l’organisation de l’accès aux soins des Français. On le sait bien aujourd’hui, l’évolution démographique des médecins généralistes et surtout les nouveaux comportements des jeunes générations de praticiens et les attentes des assurés imposent qu’on réfléchisse ardemment à une nouvelle organisation du système de soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte