Paludisme

À chaque pays sa chimioprophylaxie  Abonné

Publié le 11/07/2013
Le BEH 2013 consacré aux recommandations sanitaires pour les voyageurs a remis à jour les données concernant la chimioprophylaxie antipalustre à respecter en fonction des pays visités. La chimioprophylaxie seule ne suffisant pas, les mesures barrières – dont les répulsifs antimoustiques – restent incontournables.

En France, le nombre de cas de paludisme d’importation a été estimé à environ 3 510 cas en 2012 (dont neuf décès), soit une diminution de 1,3 % par rapport à 2011, selon les Recommandations sanitaires pour les voyageurs du Haut conseil de la santé publique parues dans le BEH du 4 juin. Le nombre de formes graves est en augmentation par rapport à 2011 (198 cas contre 135 cas en 2011).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte