Déficit de l'attention/hyperactivité

Changer le regard sur un trouble méconnu  Abonné

Publié le 06/04/2012
Les différentes communications présentées à l'European Psychiatric Association sur le TDAH soulignent combien il reste à faire pour améliorer les connaissances des personnes en contact avec ces enfants et modifier l’approche de ce trouble.

Crédit photo : ©BSIP

Une étude espagnole présentée au conrès de l’European Psychiatric Association ((3-6 mars, Prague)montre que le grand public connaît très mal le Trouble déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH), ses conséquences et son traitement : pour 40 % des personnes interrogées, il n'existe pas de prise en charge possible. "Des résultats qui auraient été vraisemblablement similaires en France et qui impactent le regard qu'on pose sur ces enfants, déplore Christine Getin, présidente et fondatrice de l’association HyperSupers TDAH France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte