Changements de majorités en vue dans les Unions  Abonné

Publié le 08/10/2010

On l’oublierait presque, mais les élections aux URPS c’est d’abord 22 enjeux régionaux dans des assemblées où des majorités risquent de changer de bord. Si on est loin de la situation de 2000 où la CSMF présidait 25 URML sur 26, la Confédération est néanmoins en position de diriger toute seule la Lorraine où elle dispose de 22 sièges sur 40, tandis que la FMF conserve un de ses bastions traditionnels, la Basse-Normandie où elle remporte 16 sièges sur 30.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte