Entretien avec Xavier Bertrand

« Cette convention est une révolution !» Abonné

Publié le 16/12/2011
« Cette convention est une révolution !»


©PHANIE VOISIN

Non, les généralistes ne veulent pas être salariés. Mais ils croulent sous la paperasse et il faut « leur simplifier la vie ». Xavier Bertrand est allé se rendre compte de la situation cette semaine à Cergy. Les choses ne vont pas assez vite à ses yeux, ainsi qu’il l’explique au Généraliste. Le ministre annonce par ailleurs la sortie imminente des décrets sur le DPC, s’explique sur la lutte sur les arrêts de travail abusifs et incite les généralistes à jouer le jeu du P4P...

Le Généraliste : Vous êtes allé vous rendre compte par vous-même de l’état du chantier de la simplification administrative dans un cabinet de généralistes. Quelle impression en ressortez-vous ?Xavier Bertrand. L’important, ce n’est pas de décider derrière un bureau mais d’être sûr que, dans les cabinets médicaux, les choses avancent. On a créé beaucoup de complexité administrative et les médecins ont le sentiment d’être assommés de paperasse. Je suis très attaché à la simplification de l’exercice des médecins, pour que le temps du médecin soit réellement consacré à du temps médical utile. Il…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte