Éditorial

C’est le printemps ?  Abonné

Publié le 20/02/2015

Crédit photo : ©PHANIE

On s’attendait à des claquements de porte et à des grincements de dents. Il n’en a rien été. Cette première phase de la concertation autour de la loi de santé semble s’être plutôt bien passée, entre gens de bonne compagnie. A ce jour, seule la ministre de la Santé peut pourtant tirer un bénéfice politique de cette relative bonne ambiance. Et si vos représentants semblent un peu s’être pris au jeu, ils restent sur leurs gardes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte