C’est arrivé le… 6 mars 1620

Publié le 06/03/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Naissance de Théophile Bonet, l’un des « pères » de l’anatomie pathologique. Fils d’un médecin français réfugié en Suisse lors de la Contre-Réforme, Théophile Bonet nait à Genève. Comme son frère ainé, Jean, il perpétue la tradition familiale en devenant médecin et débute sa pratique à Neuchâtel comme médecin de la ville. Devenu médecin personnel du prince et souverain de Neuchâtel et Valangin, Henri II d’Orleans-Longueville, Bonet s’attire les foudres de ses collègues en voulant réglementer l’exercice de la médecine dans la ville.

Il revient donc à Genève où sa surdité soudaine l’empêche d’exercer et, du coup, il travaille d’arrache-pied à la redaction d’ouvrages médicaux. Le « Sepulchretum seu anatomica practica » qu’il publie en 1679 fait grand bruit et peut être considéré comme le premier livre exhaustif d’anatomie pathologique. Classé par maladies et symptômes, l’ouvrage est riche de 3 000 autopsies. L’une d’elles a été realise par John Harvey sur un homme mort à l’âge de 152 ans, Thomas Parr.

Théophile Bonet est mort en 1689 à Genève.


Source : legeneraliste.fr