C’est arrivé le… 6 avril 1961

Publié le 06/04/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Mort de Jules Bordet, immunologiste belge, Prix Nobel de médecine 1919, qui a donné son nom aux bactéries Bordetella. Né à Soignies le 13 juin 1870, Jules Bordet, après avoir obtenu son diplôme de docteur en médecine en 1892, se rend à Paris pour rentrer dans l’équipe du Pr Elie Metchnikoff à l’Institut Pasteur de Paris. Il y restera huit ans, veillant même Pasteur sur son lit de mort en 1895.

En 1900, cependant, Bordet décide de quitter la capitale française pour créer l’Institut Pasteur du Brabant.

Durant les quarante années où il y officiera, le savant belge multipliera les découvertes :

- il découvre que l'effet bactéricide des anticorps spécifiques acquis est considérablement amélioré in vivo par la présence d'un élément du sérum qu'il nomme alexine Ce mécanisme fut utilisé pour développer un test sérologique de dépistage de la syphilis (réaction Bordet-Wasserman).

- En 1906, il isole la bactérie Bordetella pertussis (« bacille de Bordet-Gengou »), en coopération avec Octave Gengou, et démontre qu’elle est à l'origine de la coqueluche.

En 1919, Jules Bordet reçoit le prix Nobel de médecine « pour ses découvertes relatives à l'immunité ». Pionnier de la microbiologie, il est le le premier scientifique belge à recevoir le prestigieux prix.

Jules Bordet, immortalisé de son vivant par le grand peintre Paul Delvaux, est mort le 6 avril 1961.


Source : legeneraliste.fr