C’est arrivé… le 4 février 1775

Publié le 04/02/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Percival Pott publie une étude sur le cancer du scrotum observé chez des Londoniens de 20 à 50 ans qui ont été ramoneurs dans leur jeunesse. Avec ce travail, le médecin et chirugien britannique, passé à la postérité pour ses travaux sur la tuberculose des vertèbres (Mal de Pott), démontrait pour la première fois le rôle nocif joué par le goudron – en l’espèce des résidus de houille imbrûlée contenus dans les suies ayant imprégné les vêtements et les plis de la peau recouvrant le scrotum – dans l’apparition des cancers du scrotum.

Jusque là, cette forme de cancer, en raison de sa localisation, était attribuée à des causes vénériennes. Pott, pour combattre l’extension de la maladie aux testicules et aux ganglions de l’aine proposa une excision chirurgicale précoce. Malgré l’incrédulité qu’il rencontra – en particulier celle des patrons ramoneurs – Pott a, tout au long des années suivantes, cherché à améliorer les conditions de travail des petits ramoneurs londoniens, des enfants le plus souvent vendus très jeunes par leurs parents. La première loi réglementant le travail de ramonage (Chimney Sweeper’s Act) fut votée en 1788 mais il faudra attendre 1840 pour que le travail de ramoneur soit interdit aux enfants de moins de 10 ans.


Source : legeneraliste.fr