C’est arrivé le... 16 janvier 1904

Publié le 16/01/2014

Première présentation du « réflexe de Pavlov » Ivan Pavlov présente pour la première fois le résultat de ses recherches sur les glandes digestives canines lors d'une conférence, au congrès médical international de Madrid. Depuis 1889, le médecin russe s’était evertué à prouver que si l’on accoutumait un chien à un stimuli sonore (clochette) au moment de prendre sa pâtée, ce stimuli pouvait à la longue déclencher la salivation de l’animal sans qu’il soit accompagné de nourriture. Par cette expérience, qui prendra par la suite le nom de « réflexe de Pavlov », le praticien a fait considérablement avancer les recherches sur les réflexes conditionnels.

Le réflexe de Pavlov peut s’apparenter à une réaction involontaire, non innée, provoquée par un stimulus extérieur. Pavlov a développé la théorie selon laquelle les réactions acquises par apprentissage et habitude deviennent des réflexes lorsque le cerveau fait les liens entre le stimulus et l’action qui suit. Cette découverte, qu’il associera bientôt au fonctionnement humain, jouera un grand rôle dans la psychologie moderne.

Pavlov a obtenu le prix Nobel de médecine en 1904.


Source : legeneraliste.fr