Convention

Ces confrères qui jouent le hors-jeu Abonné

Publié le 04/11/2011
Ces confrères qui jouent le hors-jeu


©BSIP I Love Images

Adhérer ? Ou prendre la clé des champs ? Alors que la nouvelle convention a été publiée au JO il y a un mois, la question ne se pose même pas pour 99% des généralistes. Un peu en marge de la profession quelques irréductibles ont néanmoins choisi d’exercer hors du cadre conventionnel. Nous sommes allés à leur rencontre pour mieux comprendre pourquoi ils ont opté pour un cadre d’exercice si particulier.

Hors convention, point de salut ! Pas si simple apparemment d’exercer en dehors du cadre conventionnel quand on pratique la médecine générale. Les quelques centaines de confrères n’ont parfois de généralistes que le nom, puisque mésothérapeutes, homéopathes, acupuncteurs unicistes, nutritionnistes, ostéopathes, voire hydrologues forment les gros bataillons du secteur 3. Et les "vrais" généralistes dans ce cas sont difficiles à dénicher. Comme ce confrère d’un arrondissement du sud de Paris « Moi j’exerce la médecine générale comme je le conçois depuis quarante ans. Mais je n’aime pas la…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte