Fertilité et environnement

Ce qui est démontré, ce qui reste à prouver  Abonné

Publié le 20/12/2013

L’effet de certains pesticides sur l’infertilité chez l’homme manipulant ces produits est démontré.

Mais on ne sait si ces constatations sont valables en population générale, exposée à des doses plus faibles. Pour l’ensemble des perturbateurs endocriniens, il reste à prouver que les effets observés chez l’animal ou sur culture cellulaire peuvent se reproduire chez l’homme.


Source : Le Généraliste: 2665