Asthme, allergies et environnement

Ce qui est démontré, ce qui reste à prouver  Abonné

Publié le 20/12/2013

Les polluants intérieurs sont désormais bien identifiés comme cause d’asthme et d’allergies, qu’ils soient biologiques (acariens, blattes, allergènes d’animaux domestiques, moisissures) ou chimiques (CO, CO2, COV, O3...). Sans oublier que le tabac reste le principal polluant à l’intérieur des maisons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte