« Ce qui arrive et ce qu’on attend »  Abonné

Publié le 24/09/2010

Crédit photo : ©LOT

Sous ses allures moqueuses de faux vaudeville, la pièce de Jean-Marie Besset est une satire acérée de la haute administration. Un concours d’architecture déchaîne passions et intrigues au ministère de la Culture et parmi les concurrents. Dans une mise en scène élégante d’Arnaud Denis, qui incarne le manipulateur Nils, Virginie Pradal est une femme de pouvoir terrifiante et aguicheuse, la gracieuse Blanche Leleu une épouse sacrifiée, Adrien Melin un faux ingénu , et Jean-Pierre Leroux un vieux requin.

Vingtième Théâtre, Paris XXe ( 01 43 66 01 13).

Source : Le Généraliste: 2536