Ce que veulent les internes  Abonné

Publié le 23/01/2009

Crédit photo : ©DR

Les internes de médecine générale de l’Isnar-Img tiennent leur congrès aujourd’hui vendredi et demain à Reims, et ils entendent bien rappeler à Roselyne Bachelot qui doit s’y rendre, leur attachement à l’exercice en groupe. Même si, comme l’explique leur porte-parole, Bastien Balouet, « le projet de loi HPST est un texte qui, en l’état, nous va, mais nous restons vigilants car nous savons que tous les amendements possibles et imaginables restent à venir ». Reste que l’Isnar entend également faire œuvre de propositions en matière de démographie médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte