Jean-Paul Hamon

« Ce n’est pas un putsch de généralistes »  Abonné

Publié le 29/04/2011
Après l’assemblée générale houleuse de la FMF à la mi-avril qui a vu l’élection du Dr Jean-Paul Hamon à la tête du syndicat, le nouveau président fait le point sur la situation pour Le Généraliste. Il présente les propositions qu’il entend défendre lors des négociations conventionnelles. Tandis que le président historique, le Dr Régi, conteste son éviction.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Où en est la situation à la FMF depuis le « putsch » du 16 avril ?

On parle de putsch quand une poignée de généraux prennent le pouvoir sans avoir de voix derrière eux... Nous, nous avons agi de façon totalement démocratique. D’ailleurs, je n’étais a priori pas candidat ; et je compte bien rester généraliste à plein-temps, grâce à un fonctionnement collégial du syndicat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte