"Capital" s’en prend aux leaders de la profession

Publié le 22/01/2013

Épinglés par Capital, qui dans son numéro de janvier dresse une liste des 200 personnalités « qui bloquent la France », Michel Chassang (CSMF) et Jean-Paul Hamon (FMF) sont accusés par le magazine de « torpiller les réformes dont notre pays a tant besoin pour s’en sortir ». Le premier se voit reprocher son opposition à la proposition de loi Le Roux, sur les réseaux de soins mutualistes, tandis que le deuxième figure aux côtés des anti-avenant n° 8 Philippe Cuq (Le Bloc) et Jérôme Marty (UFML). « Je suis fier car cela montre que la CSMF sait défendre les intérêts des médecins. On ne peut pas plaire à tout le monde ! » commente le chef de file de la Conf’. De son côté, le généraliste de Clamart se défend : « on se bagarre pour des vraies réformes ! » Le mensuel critique aussi Emanuel Loeb (ISNIH) opposé aux mesures coercitives sur l’installation.


Source : legeneraliste.fr