CAPI Pourquoi ils ont signé Abonné

Publié le 26/06/2009
CAPI Pourquoi ils ont signé


©BSIP/TETRA

En dépit de l’hostilité ordinale et des syndicats, un petit millier de médecins traitants auraient déjà signé un contrat d’amélioration des pratiques individuelles. « Le Généraliste » a rencontré les tout premiers signataires. Certains voient dans cette formule de rémunération à la performance une alternative intéressante au paiement à l’acte, d’autres sont séduits par la dynamique qualité du contrat. Et au total beaucoup voient tout simplement dans le Capi une manière d’augmenter leur revenu...

Il fait donc partie des premiers qui ont dit banco ! « J’ai signé le 29 mai. Pour deux raisons essentielles : d’une part, le contrat d’amélioration des pratiques individuelles réoriente la rémunération des généralistes vers une part forfaitaire, sortant ainsi de l’exclusivité du paiement à l’acte. D’autre part, je le considère comme un véritable outil d’amélioration des pratiques de soins, notamment en termes de prévention », explique d’emblée le Dr Olivier Rozand. Une conviction qui n’empêche pas le praticien de Poussan, bourgade de quelque 5 000 habitants, installée dans la partie la plus…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte