Cannabis : Duflot insiste, Ayrault temporise, Bertrand dramatise

Publié le 06/06/2012

Le gouvernement a pris ses distances avec la ministre écologiste Cécile Duflot, qui s'est attirée les foudres de l'opposition en prônant mardi la dépénalisation du cannabis, à la veille du premier tour des élections législatives. Sur RMC et BFMTV la nouvelle ministre a rappelé la "position" de son parti depuis "très longtemps", à savoir la dépénalisation de cette drogue douce. «Il faut considérer que le cannabis, c'est comme l'alcool et le tabac, même régime: une politique de santé publique et de prévention, notamment vis-à-vis des plus jeunes», a résumé Cécile Duflot. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, n'a pas tardé prendre ses distances avec sa ministre. De son côté, l’ancien ministre de la Santé, Xavier Betrand s’est dit convaincu au micro de BFMTV-RMC que, «si la gauche l'emporte, il y aura légalisation du cannabis. J'en suis persuadé». Actuellement candidat aux législatives dans l'Aisne, il a expliqué s'exprimer en tant qu'«ancien ministre de la santé et aussi en père de famille» et il s'est dit «en total désaccord» avec Cécile Duflot. «Tout ce débat - "ah c'est pas grave, ce sont des drogues douces, ça fait pas mal" - c'est faux. Les ravages du cannabis sur la santé sont des ravages terribles.»


Source : legeneraliste.fr