Cancer: peut-on vraiment guérir ? Abonné

Publié le 16/04/2010
Cancer: peut-on vraiment guérir ?


©BSIP/CHAGNON

Cela peut sembler paradoxal. Ces dernières années, l’incidence du cancer a tellement augmenté qu’il est devenu la cause numéro un de mortalité. Parallèlement, l’espérance de vie des malades ne cesse de progresser. Même si la prudence reste de mise dans bien des cas, les évolutions de ces dernières années permettent de parler de plus en plus souvent de guérison. Dans l’entretien que nous publions, Dominique Maraninchi avance pour la première fois le chiffre de 60%. Surfant sur cette dynamique, les pouvoirs publics organisent la sortie d’ALD pour certains patients et poussent assureurs et banquiers à intégrer la guérison dans les calculs des actuaires.

C’est au tournant des années 2000 que l’évolution a été radicale. Pour la première fois, le cancer devient la première cause de mortalité en 2004; et la même année une étude de la Cnamts rapporte que le nombre d’admissions pour cancer dans le régime ALD a augmenté de 84% sur dix ans ! On voit de plus en plus de cancers, mais on en guérit de plus en plus aussi. Alors qu’avant les médecins s’abritaient prudemment derrière le terme de rémission lorsque le pronostic favorable se confirmait, le mot de « guérison » est de plus en plus souvent apparu. Selon les chiffres que s’apprête à publier l…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte