Cancer de la prostate : pas de dépistage même chez les hommes à haut risque  Abonné

Publié le 06/04/2012

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Chez les hommes à haut risque de cancer de la prostate, faut-il proposer un dépistage par dosage du PSA ? La Haute Autorité Santé vient de trancher ce 4 avril : il n’existe pas de preuve de son intérêt chez les hommes sans symptômes, avec des facteurs de risque (antécédents de cancers chez les parents du 1er degré, origine africaine, exposition à certains agents chimiques). « L’efficacité de ce dépistage en termes de diminution de la mortalité n’a pas été établie dans ces populations spécifiques », indique l’agence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte