Cancer colorectal : l’Umespe juge le dépistage insuffisant

Publié le 26/08/2013

L’Umespe, branche spécialiste de la CSMF, n’hésite pas à parler d’« échec » face au dernier constat de l’INCa. Le dépistage du cancer colorectal est en effet encore insuffisant avec 31,7 % de sujets dépistés en 2012 pour un objectif à 60 %. Le syndicat pointe une « gestion technocratique » de la médecine et des campagnes de dépistage. Ainsi, l’Umespe réclame que « les méthodes de dépistage soient concentrées dans la responsabilité initiale des médecins traitants avec inclusion des résultats dans la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) », ce qui permettrait, selon le syndicat, de financer, « à leur juste valeur », les consultations de dépistage avec l’appui des hépato-gastroentérologues libéraux.


Source : legeneraliste.fr