Cardiologie

Campagne de choc contre l’infarctus  Abonné

Publié le 28/01/2011
Tous les acteurs de la cardiologie se mobilisent pour faire chuter de 10 % la mortalité par infarctus d’ici 2015

« Infarctus, une question de vie » lancée au moment des Journées européennes de la Société Française de cardiologie vise à mieux faire connaître les signes d’alerte et la conduite à tenir en phase aiguë de l’infarctus du myocarde. « 65 % des Français ne connaissent pas les signes d’alerte » a expliqué le Pr Albert Hagège (vice président de la société française de cardiologie) sur la base du sondage « regards croisés sur l’infarctus » réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 6 626 personnes, 1 102 généralistes et 301 cardiologues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte