Editorial

Câlins et mutins  Abonné

Publié le 24/10/2014

Crédit photo : ©PHANIE

La câlinothérapie en politique est un peu ce que le placebo est à la médecine : ça ne marche pas à tous les coups… Ainsi, avec les toubibs, l’offensive de charme de ces jours derniers a fait flop. Pour tenter d’amadouer les généralistes, le gouvernement a pourtant tout essayé. Jusqu’à mettre à contribution François Hollande qui s’est rendu il y a huit jours au Congrès de l’Ordre des médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte