Café plutôt que thé  Abonné

Publié le 10/09/2010

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

On entend souvent dire que la consommation de café pourrait favoriser la survenue d’une PR. À tort si l’on en croit les données issues du Programme nord américain WHI présentées cette année à l’Eular. Selon ce travail, la consommation de café, quelle qu’en soit la quantité, n’augmente pas le risque de PR.

En revanche pour le thé noir, malgré des vertus protectrices supposées, le risque serait augmenté de l’ordre de 40 %.


Source : Le Généraliste: 2534